1 2 3 4 5 6 7 8

COURS DE GARDIENS AVERTIS

 

 

INSCRIPTION CAMP DE JOUR

 

FICHE D’INSCRIPTION
Camp de jour 2016
Paiment par chèque
ou en argent


FICHE D’INSCRIPTION
Camp de jour 2016
Huitième semaine de camp complètement en anglais!
Paiment par chèque
ou en argent

 

NOUVEAU SUR LE SITE WEB DE LA MUNICIPALITÉ

 

PROCHAINE SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL

La prochaine séance du conseil municipal aura lieu le 4 juillet 2016 à 19h30 à la salle Paroissiale, à Saint-Vallier.

 

PROGRAMME EN EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

Pour plus de détails sur le programme en efficacité énergétique d’Hydro-Québec - produits économisateurs eau et énergie, cliquez sur le lien pour prendre connaissance du programme.

 

GUIDES DES PLUS BEAUX VILLAGES

 

Association des plus beaux villages du Québec


Fier d’appartenir au réseau de l’association des plus beaux villages du Québec

 

Cliquez sur le lien pour lire l’article de Chantal Neault sur l’importance de la labellisation.

 

 
Carte d’accès et coordonnées 
Commentaires 
Comité d’embellissement 
Corporation de développement 
Commerces et services 
Organismes locaux 
Organismes régionaux 
École Ruche-de-Lanaudière 
Église de Saint-Vallier 
Liens utiles 
Plan du site 
Page précédente
Domaine de la rivière Boyer

Un petit bassin versant agricole sous haute surveillance


Il y a 40 ans, la rivière Boyer abritait une vie aquatique riche et diversifiée. Les riverains pouvaient s’y baigner et y pêcher. L’éperlan arc-en-ciel venait s’y reproduire près de l’embouchure. Il déposait ses œufs sur les graviers propres du fond du lit de la rivière. La pêche à l’éperlan était très prisée dans la rivière avant d’être interdite en 1977. Depuis, l’agriculture s’est beaucoup développée dans ce petit bassin versant. Même si les pressions urbaines et industrielles sont restées faibles, les modifications apportées au milieu par l’agriculture ont profondément perturbé l’équilibre des écosystèmes aquatiques. Aujourd’hui, les cours d’eau du bassin souffrent d’un apport excessif de substances nutritives et sont envasés. Ils n’abritent plus une flore ni une faune remarquable mais sont au contraire soumis à des problèmes d’eutrophisation. L’éperlan, le grand brochet, l’anguille, tout comme dix autres espèces de poissons, ont désormais déserté le cours de la rivière Boyer. Les riverains ne s’y baignent plus. Les eaux de la nappe phréatique étant en relation avec celles de la rivière, la pollution diffuse menace aussi l’approvisionnement en eau potable. Face au constat de cette dégradation rapide, les intervenants locaux avec le support des ministères concernés ont regroupé leurs efforts au sein du  Groupe d’Intervention pour la Restauration de la Boyer (GIRB). Depuis 1992, ils ont entrepris des travaux de restauration de la rivière et des actions de sensibilisation sur la modification des pratiques agricoles. A proximité immédiate de Québec, ce petit bassin fait  l’objet d’un suivi particulier. Son débit et l’évolution de la qualité de ses eaux sont mesurés de manière automatique et à haute fréquence. Souhaitons que son étude nous enseigne sur les erreurs à ne plus reproduire !

Pour plus d’informations :

 
Accueil
Événements
Consulter notre calendrier municipal
Politique familiale
Prendre un pause, ça du bon!
Loisirs St-Vallier
Tourisme Bellechasse
MRC de Bellechasse